Circuit
fr

PERSPECTIVES POUR L’AVENIR DE L’EEM

12. novembre 2021

Le Conseil des évêques de l’Église Évangélique Méthodiste s’est réuni du 2 au 5 novembre 2021. Entre autres choses, il a adopté des « Perspectives pour l’avenir de l’Église Évangélique Méthodiste (United Methodist Church) ». Face à la menace d’une division, le document esquisse l’image d’une Église engagée dans la mission du Christ et dans laquelle chacune et chacun trouve un foyer.

« Nous ne pouvons pas être une Église qui sape son identité et son engagement envers le Christ en s’orientant sur des partis politiques. Nous ne pouvons être une Église traditionnelle, une Église progressiste ou une Église du milieu », écrivent les évêques en pointant les discussions actuelles. « Nous ne pouvons pas être une Église gay ou hétérosexuelle. Nos églises doivent être plus que des chambres d’écho créées à notre propre image et se disputant les unes avec les autres, tandis que nous négligeons notre tâche centrale. »

Tâche ardue

L’Église qu’évoquent ici les évêques est enracinée dans l’Écriture Sainte, centrée sur le Christ, servant dans l’amour et unie sur l’essentiel. » Ils sont convaincus qu’il s’agit d’une tâche ardue. Mais c’est « le ministère de réconciliation que le Christ a confié à chacun de nous. » Dans cette Église, tous les pasteurs et membres de l’église doivent continuer à trouver à l’avenir une patrie, « qu’ils se considèrent comme libéraux, évangéliques, progressistes, traditionalistes, de classe moyenne, conservateurs, centristes ou autre chose ».

Changement structurel

De l’avis des évêques, des réformes structurelles seront évidemment aussi nécessaires à cette fin. Ils écrivent en effet : « Nous sommes animés du désir d’arriver à une Église Méthodiste Unie qui se dirige vers de nouvelles formes d’église unificatrice, à une Conférence générale concentrée sur l’essentiel dans le monde et à une habilitation des régions à se donner des formes contextuellement pertinentes de vivre notre tâche missionnaire commune. »

Large majorité

Les évêques ont adopté ce document pendant une séance à huis-clos de leur session d’automne du 2 au 5 novembre. Bien que normalement les évêques ne publient pas les résultats des votes à huis clos, Cynthia Fierro Harvey, la présidente du Conseil, a déclaré au portail d’information méthodiste UM-News que le document avait été adopté par une majorité écrasante.

Etonnamment clair

Seuls les évêques en activité peuvent voter lors des réunions du Conseil. II n’est cependant pas évident qu’une déclaration théologique reçoive une approbation aussi large. Les évêques forment un organe exécutif international multiethnique qui est à bien des égards aussi diversifié que l’Église méthodiste mondiale elle-même.

Stimuler les conversations

Le « document » des évêques intervient à un moment où l’Église Évangélique Méthodiste risque de perdre son unité. Après des décennies d’intensification des différents sur le statut des personnes LGBTQ, l’Église mondiale se dirige vers une séparation selon des lignes théologiques. Les évêques espèrent que leur « document » sera le point de départ d’un échange approfondi au sein de leurs territoires respectifs sur l’avenir de l’Église.

Coopérer

Leur texte se termine par la promesse de travailler avec autant de laïques et de membres du corps pastoral que possible restant avec l’Église Méthodiste pour amener des femmes et des hommes devenir disciples du Christ pour changer le monde. « Nous nous engageons à fortifier chaque église locale dans laquelle la Parole est prêchée et Christ est annoncé et où la table est mise pour tous ceux et celles qui ont faim et soif de justice », indique le communiqué.

Engagement

A la fin de la réunion, la présidente en exercice du Conseil, l’évêque Cynthia Fierro Harvey, s’est adressée aux méthodistes qui font partie de l’Église Évangélique Méthodiste dans le monde : Nous continuerons à écouter et à apprendre de vous, de l’Église. La conversation est la monnaie d’échange du changement. Nous nous engageons à écouter les voix des gens alors que nous avançons avec notre témoignage de grâce et d’amour, et nous vous invitons à faire de même.

S.F. / Sources : UMNews, communiqué de presse du Conseil des évêques
Beitragsbild: Screenshot YouTube

Le document du Conseil des évêques

Version originale en anglais

Traduction française

Vidéo avec des déclarations d’évêques individuels (anglais)